top of page

La Communicatin Animale, business New-Age?

ET SI LA COMMUNICATION ANIMALE N'EXISTAIT PAS?


J'ai été aujourd'hui en contact avec un journaliste qui a écrit un article qui classe la Communication Animale dans la catégorie des "business New Age".


Donc la CA serait une mystification et les gens tels que moi des arnaqueurs de première, qui proposent de la formation pour s'en mettre plein les poches facilement...


Alors je dis: soit!

Admettons que je me sois trompée,  que la CA n'existe pas...

Cela fait donc 20 ans que je m'illusionne tout en illusionnant les quelques 1500 clients à qui j'ai rendu service... et le millier d'autres pour qui j'ai presté bénévolement ... 


Mai alors, pourquoi mes clients me recommandent?

Pourquoi, a l'issue d'une séance, ils sont satisfaits?

Que reçoivent-t-ils?

Et que propose ma formation qui soit utile, hors CA?


Mes clients ne me contactent pas uniquement pour savoir si Médor est heureux. La plupart du temps, ils sont dans une impasse et ne savent pas quoi faire pour en sortir... j'utilise mes propres outils (disons que je les appelle Communication Animale) pour faire un point sur la situation avec mon client. 


Ensuite, nous réfléchissons ensemble aux différentes solutions à sa portée (parmi lesquelles s'orienter vers le professionnel approprié)... ces solutions sont concrètes,  réalistes et les résultats sont mesurables ( on reste SMART). Lorsque ces solutions sont appliquées,  le client sort de l'impasse... il y a bien un service rendu utile, qui justifie je pense une rémunération. 


Je suis convaincue que la CA seule n'est pas utile.... c'est un outil qu'il faut être capable d'utiliser dans un contexte de "coaching" pour accompagner un humain à prendre des décisions appropriées pour son animal.


C'est la raison pour laquelle dans la formation professionnelle, des intervenants en Coaching, comportement, Anat-physio, médiation animale, etc.. interviennent. 


Si autant de clients se tournent vers des communicants, ce n'est pas parce que "les gens sont stupides et faciles à berner" mais parce que la relation à l'animal de compagnie est complexe, affective, encore peu comprise et laisse l'humain dans le doute et la culpabilité. 


L'humain a alors besoin d'un tiers pour faire le point.. et aujourd'hui,  c'est le communicant animalier qui semble tout désigné pour remplir cette fonction. 


Mais ce travail ne doit pas être fait n'importe comment.


Car justement,  la relation à l'animal de compagnie,  c'est délicat... donc le communicant doit être bien formé, avec un bagage solide et une connaissance générale de  l'animal bien développée.... sans oublier qu'il doit travailler en collaboration avec TOUS LES AUTRES MÉTIERS ANIMALIERS.


Vous en pensez-quoi? laissez moi vos commentaires




20 vues0 commentaire

Comments


bottom of page